Live

Stay informed about what's happening at Nova

#drugR&D #insilicomedicine #systemsbiology #biomodeling #machinelearning

La puissance de calcul des outils informatiques est telle qu’il est désormais possible de créer des modèles numériques d’organes ou de processus physiologiques. Ils permettent de tester des médicaments et remplacent déjà les patients dans certaines études.

La recherche in silico reste toutefois très déterministe. « Il faut définir la question posée et ne simuler que les systèmes et les mécanismes qui permettent d’y répondre », ajoute le Pr Jean-Pierre Boissel, Novadiscovery.

Lire l’article complet sur “lequotidiendumedecin.fr”